Tutoriel OpenSCAD 1 – Introduction

Page suivante : Allons-y pour voir !

OpenSCAD est un logiciel libre de dessin 3D paramétrique, c’est à dire que les objets sont dessinés par les commandes d’un langage de programmation. C’est le logiciel de dessin le plus utilisé dans le monde de la RepRap.

Cette série de tutoriaux (tutoriels ?…) est destinée à montrer les bases d’OpenSCAD aux non program­meurs. Elle ne décrit pas la totalité d’OpenSCAD et reflète mon niveau moyen de maîtrise de ce logiciel. Elle aborde l’essentiel de la syntaxe du langage, les commandes de dessin d’objets simples, et les commandes combinant et transformant ceux-ci en objets complexes. Elle n’aborde pas les fonctions évoluées du langage, comme les fonctions mathématiques, que je ne maîtrise pas.

Le manuel de référence est en anglais : OpenSCAD User Manual. OpenSCAD peut être installé sur Linux, Windows et Mac OS X, lien vers la page de téléchargement.

Interface utilisateur

La fenêtre d’OpenSCAD est extrêmement simple – la complexité éventuelle est dans le code dessinant les objets – et comporte trois parties :

  • à gauche une zone d’édition où est saisi le code « source » dessinant l’objet,
  • à droite une zone de visualisation de l’objet,
  • en bas à droite une console d’affichage d’informations (messages d’erreur, de fin de rendu etc.)

Image de l’interface utilisateur d’OpenSCAD

Dessin en trois étapes

Dans le menu Design, trois commandes correspondent aux trois étapes du dessin d’un objet, dont la dernière est l’exportation au format STL utilisé en impression 3D par les logiciels d’écriture du Gcode :

  • affichage du dessin en zone de visualisation, par Design > Compile ou touche F5. C’est une commande répétée à chaque modification du code, pour en visualiser l’effet,
  • rendu final, par Design > Compile and Render ou touche F6,
  • enregistrement en STL, par Design > Export as STL…

L’exportation en STL doit être faite après la compilation et le rendu (F6), rien ne se passe si elle est demandée avant. D’autres commandes accessibles par les menus, moins importantes, ne sont pas détaillées ici.

Souris dans la zone de visualisation : le bouton gauche permet de pivoter le dessin, le droit de le déplacer, la roue centrale d’en modifier la taille d’affichage.

Axes X, Y et Z

Les trois axes du dessin sont X pour la largeur, Y pour la profondeur et Z pour la hauteur. Dans le menu View, Show Axes permet d’afficher ces axes.

1er essai

Saisir :

  cube ([30,20,10]);

dans la zone d’édition puis appuyer la touche F5. Le parallélépipède de la copie d’écran ci-dessus est alors dessiné. Ce code signifie « dessine-moi un “cube“ de 30 mm de large, 20 de profondeur et 10 de hauteur ».

Commandes de dessin

OpenSCAD permet de créer quatre formes 3D simples avec les commandes suivantes :

Toutes ces commandes comportent, dans les parenthèses qui suivent leur nom, un ou plusieurs paramètres. Ils sont particuliers à chaque commande et indiquent généralement des dimensions ou des distances, toujours en millimètres, parfois des instructions de rendu.

Par exemple, la commande :

  cube ([30,20,10], center=true);

permet de centrer le cube sur l’origine du système de coordonnées.

Trois commandes dessinent des formes 2D :

Elles n’ont pas d’épaisseur, celle-ci leur est donnée par les commandes de transformation linear_extrude() et rotate_extrude().

Commandes de transformation

Les formes 3D et 2D peuvent être combinées et manipulées pour former des objets complexes, par des commandes de transformation dont voici les principales :

Par exemple, la commande translate() :

  translate ([0,0,5]) cube ([30,20,10], center=true);

déplacera notre parallélépipède de 5 mm vers le haut.

Page suivante : Allons-y pour voir !

• Publié le 19/07/2013